27/08/2012

Billy, J-21

C'est mignon quand même... 

Quand je relis mes posts de fin de première grossesse, où je faisais le petit bilan de neuf mois magiques, toute pleine d'attentes que j'étais, des rêves plein la tête, des étoiles dans les yeux, blah blah blaaaaah... 

Aujourd'hui, à 3 semaines de mon terme, je suis juste FLIPPEE! 

IMG_2836.JPG

Je flippe tellement que j'ai touché le fond de la boîte de Tagada... 

Car cette fois-ci, je suis LUCIDE et je sais à quoi m'attendre. Loin du petit nuage rose bonbon de la première grossesse passée en toute sérénité à n'avoir qu'une seule chose à faire et à penser: guetter ce ventre qui s'arrondit et qui bouge. 

Non, cette fois-ci, je suis bien loin de l'état de grâce des presque-9 mois.

Car je SAIS ce qui m'attend et j'ai PEUR!

De quoi? 

(*Attention SPOILER INSIDE*)(si toi, pauvre nullipare, tu crois encore au dieu de la maternité, et si en plus tu dois accoucher bientôt, ne lis PAS ce qui suit... bisous!)

 de perdre les eaux dans un endroit autre que mon chez-moi.
Autant ça ne m'avait JAMAIS traversé l'esprit la dernière fois, autant cette fois-ci - comme je sais ce que ça fait - je me retiens depuis 2 semaines de me déplacer partout avec un sac à dos contenant: torchons, serviettes de bains, 3 paquets d'Always ultra long Night, des lingettes, du Dettol, un super mocio, une tenue de rechange,... tu vois le genre? 

 des contractions.
Autant j'étais vraiment *mais vraiment!* pas stressée d'accoucher la fois dernière, j'attendais de voir ce que ça ferait, (j'avais même envisagé d'essayer sans péridurale...)(MOUAHAHAAAAA. La bonne grosse blague. De ouf!), autant cette fois-ci... Comment dire? Je stresse, non, j'ai les chocottes, non... JE FLIPPE SA RACE GRAVE DE MOURIR. Tout simplement. J'ai peur d'avoir mal à en pleurer. J'ai peur d'avoir mal à en vomir. J'ai peur d'avoir mal à en tomber dans les vaps... Car oui, je sais désormais que c'est possible, d'avoir mal comme ça. J'ai peur... de ce mal indescriptible qui de façon si contradictoire te donne juste l'impression qu'en donnant la vie tu vas y laisser la tienne! Ni plus ni moins. 

 de l'accouchement. (what else?) 
Ha oui, parce que les contractions, c'est pas tout. Après, faut encore "pousser". La partie comique de l'affaire! On m'avait dit qu'en grand max 1/2h ce serait fait, que la moyenne était de 20 minutes de poussées... 
Mon cul oui! oeil!!!
Toutes les 2 poussées je m'entendais dire: "encore maximum 2 fois et vous y êtes, madame!".
C'est c'laaaa ouiiiiii.

Toutes les deux minutes il fallait que pendant plus d'une minute je "pousse". N'imaginez pas qu'on pousse juste comme pour 'pousser'. NON. Pousser, signifie: allongée les jambes en l'air, attachées à l'étrier, l'homme d'un côté te tenant la tête relevée (très confortable!), la sage-femme de l'autre appuyée de tout son poids sur ton ventre (encore mieux!), la gynéco et son larbin entre tes jambes en train de je ne sais quoi faire, les quatre criant tous en choeur (et toutes les deux minutes pendant plus d'une minute!) "allez allez allez alleeeeeeez madame, encore encore encore encooooooore! oui! super! plus fort! soufflez! non, par le nez, bloquez la respiration. allez allez alllleeeeeeeez! c'est génial ce que vous faites! encore un peu! oui! ouiiii! ouiiiiiiiii!"
(et toi dans ta tête tu pousses, tu essayes de pas oublier de respirer bloquer ta respiration et tu cries 'TA GUEUUUUUULE vous quatre là!').

Je crois que j'ai battu tous les records du monde en poussant pas loin d'1h30. UNE HEURE TRENTE. Et si ma dernière poussée n'avait pas été dictée par le désespoir, si je ne m'étais pas transformée en Hulkette (copyright Diaco ;)) à ce moment-là, si je ne sais quelle force céleste était entrée dans mon corps pour m'aider à expulser, je crois bien qu'on y serait encore! (Comment ça 19 mois plus tard? Mais si mais si, parfaitement!) 

 des hémorroïdes. 
Y'a qu'à relire les paragraphes ci-dessus pour en connaître le pourquoi du comment. Ca a une durée et un mal proportionnels à celui de l'accouchement, je dirais. Autant dire qu'on morfle. (Restons-en là afin de garder un minimum d'image glamour si tant est que je n'en ai jamais eu un peu et qu'il en restait encore après lesdits paragraphes du dessus.)

 de l'allaitement
J'aimerais y revenir plus en détail plus tard, mais en attendant je voulais juste dire - car j'aurais aimé le savoir avant, que quelqu'un me prévienne, me dise la vérité - qu'allaiter c'est beau, c'est la vie, c'est l'amour tout ça oui... MAIS CA FAIT UN PUTAIN DE MAL DE CHIEN!
Renseignez-vous, allez voir une sage-femme spécialisée en lactation, surfez sur des sites, échangez avec des mamans,... Faites tout ce que vous pouvez mais n'y allez pas comme moi en touriste, du genre 'on verra bien, c'est naturel ça doit aller tout seul...'. Tu te mets le DOIGT dans l'OEIL. 

Pourquoi les bébés ça mange pas des spaghs bolo comme tout le monde? Ca je fais super bien! 

A part tous ces trucs super physiques qui vont me faire souffriiiiiiir, j'ai aussi un peu peur que mes nerfs soient remis à rude épreuves par: 

 des nuits blanches

 des coliques

 la fièvre

♥ le reflux

♥ les dents

♥ la menace de la mort subite

...

et last but not least...

♥ le ZIZI!

Oui, j'ai peur du zizi de mon bébé.

Ne riez pas, c'est très sérieux :( 

Mais ça va aller, hein? 

Dites-moi que ça va aller!!! 

(Ma valise est prête donc ça DOIT aller ;-))

Si vous aimez, retrouvez-moi ici:  

Page Facebook  Twitter Pinterest

Et toujours le concours prénom à partager aussi!

23:12 Écrit par Emme dans Vis ma vie de baleine | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook | | | Pin it!

Commentaires

Mais ouiiiiiiiiiiii ça va aller ! Ne dit-on pas qu'une femme avertie en vaut deux??
Et pour le zizi, je t'assure c'est très facile à nettoyer et tout et tout... Le seul problème c'est quand le premier pédiatre te dit "il faut bien décalotter un peu tous les jours hein madame " et que son remplaçant te dit qq mois plus tard "ne touchez surtout pas à son zizi, ne décalottez pas" !
Bisous et courache
Maud

PS : t'as oublié d'avoir peur de la chute d'hormones et du baby-blues mouahahah

Écrit par : Devroey | 27/08/2012

Répondre à ce commentaire

Non mais ça je connais pas donc je peux pas le craindre... :s

Écrit par : Emme | 27/08/2012

J"ai bien rigoler en te lisant et c'est tellement vrai!!
en tout cas chapeau 1h30 de poussée c'est record quand même!!

Écrit par : babychoupette | 27/08/2012

Répondre à ce commentaire

C'est tellement vrai tout ça ^^

Je suis passée par là au mois de mai... et même si c'était mon premier bébé, j'avais une peur panique de perdre les eaux ailleurs que chez moi. Surtout qu'à la dernière écho, le gynéco m'a vraiment rassuré en lâchant "Vous avez énooooooormément de liquide amniotique". Par chance, j'ai perdu les eaux à l'hôpital et ce fut un déluge! Au moins, c'est le seul truc qui m'a fait rire durant mon accouchement!!!
J'ai dégusté : 24h de travail, déchirure du col, épisio forceps, 12 points de suture (dur dur de faire passer un bébé de quasi 4 kg et de 55.5cm)...
D'ailleurs en sortant de la salle d'accouchement, j'ai dit au papa que si il souhaitait avoir un autre enfant, il pouvait le faire avec n'importe qui mais pas avec moi et que les femmes avec plusieurs enfants étaient des masos lol

Pour le zizi, no stress!!! J'avais la même appréhension et finalement on fait des montagnes pour pas grand chose ;)

Courage!!!
Il paraît que pour un deuxième c'est nettement plus rapide ;)

Écrit par : ness | 28/08/2012

Répondre à ce commentaire

Ca sent le vécu :-)
Pour l'accouchement, moi au bout d'une heure de poussée, j'ai dis à mon gynéco, vous n'êtes qu'un menteur, je rentre chez moi ! Bon finalement j'ai encore poussé 30 minutes :-D
Attendre neuf jours après le terme et pousser autant c'est râlant !
L'allaitement au début c'est vrai qu'on déguste mais au bout de quelques semaines heureusement, c'est rodé...
Pour le zizi ça me faisait peur aussi mais finalement impecc ;-)

Écrit par : Laurence | 28/08/2012

Répondre à ce commentaire

Ne dit-on pas qu'un deuxième accouchement est plus rapide qu'un premier ? Donc bon, même si tu as un peu mal (ouais bon ça va, beaucoup), ça ne durera pas longtemps. Tu verras, Billy va passer comme une lettre à la poste et tu diras "Déjà????"!
Pour l'allaitement, n'oublie pas le tube magique de Lansinoh, ça m'a sauvé la vie.
Le reste, tu connais, tu as déjà géré une fois, tu tâtonneras moins, tu seras plus sereine.
Reste le zizi. Mais je t'assure, rien de bien méchant ;) Demande à Emiiiii, elle en a trois elle !

Écrit par : Vanessa in wonderland | 28/08/2012

Répondre à ce commentaire

Bien sur que ça va aller!!!
Ah toi aussi t'étais du genre à vouloir essayer sans la péridurale??!! :)

Écrit par : pauline k | 28/08/2012

Répondre à ce commentaire

j'étais oui, je dis bien j'ETAIS. car PLUS JAMAIS je n'aurai d'idée aussi saugrenue :-)
et pourtant je suis loin - très loin - d'être une doudouille!!!!

Écrit par : Emme | 28/08/2012

Heu...
Je suis enceinte de 3 mois, mais la curiosité m'a poussée à lire l'article et je suis encore mille fois plus effrayée que toi.
Mais non, courage, ce sera 1000 fois mieux quand Billy sera là!

Écrit par : Laurie | 28/08/2012

Répondre à ce commentaire

oupssss... j'avais dit de ne PAS LIRE dans ton cas... :'(
Désolée :(((

Non mais en même temps, y'a des filles qui n'ont pas si mal que ça, ou qui prennent la péridurale direct et tout va bien!

Écrit par : Emme | 28/08/2012

CA VA ALLER mais oui CA VA ALLER !!!

Regarde-moi : un premier accouchement après 16h de travail et sous péri. Un deuxième en 8h et sans péri ! Je ne dis pas que ça n'a pas fait mal (tu ne me croirais pas de toute façon mais la progressivité de la chose peut vraiment aider. Ca et le ballon et le bain - au bon moment). Le tout est de tomber sur une super sage-femme pour t'accompagner. Ca a été ma grande chance. Je te souhaite la même (chance et sage-femme - Michèle Warnimont, si tu la trouves).

Un accouchement n'est pas l'autre et la rupture de la poche des eaux n'est pas systématique ... Le travail peut très bien commencer doucement à la maison, sans que tu inondes ton lit (ou ton canapé ou ceux des autres). Ou pas, je suis d'accord mais autant viser ce qu'on veut, hein.

Pour la poussée, ça dépend beaucoup de la position du bébé au moment où le col est dilaté. N'hésite pas à marcher autant que tu le pourras : plus la tête est basse et bien engagée, plus vite il sortira. Je te souhaite qu'il sorte vite en tout cas.

Pour l'allaitement, il faut s'accrocher les deux premières semaines. Avec les dents s'il le faut. Et avoir, encore une fois, un bon accompagnement. Il y a aussi la Leche League, que l'on peut appeler pour des conseils. Sinon, la sage-femme en post-natal à Erasme est très bien aussi.

Pour les coliques, les pleurs du soir et toutes ces merveilleuses choses que doivent subir les nourrissons, j'ai - youpie - exactement le même modèle que le premier (ne dort pas en journée, sauf si mis en écharpe et en promenade). Donc, tu pourrais très bien avoir le même modèle que ton aînée aussi : qui dort la nuit, fait de bonnes siestes, ... C'est ce que je te souhaite ! Sache que c'est tout à fait possible, donc.

Et enfin, le ZIZI. Très impressionnant à la sortie (les hormones lui donnent une dimension surhumaine) mais au bout de quelques jours, on s'y fait. Et le zizi a ceci d'avantageux que, généralement, ceux qui en sont pourvus supportent nettement mieux d'attendre un peu avant d'être changés.

CA VA ALLER, donc. OUI OUI OUI ! Je te fais entière confiance.

Écrit par : Bidi | 28/08/2012

Répondre à ce commentaire

Euh, t'as pas eu d'épisiotomie toi ? parce que de tous les maux, ce fût bien là le pire pour moi, yyyeeek ! Question zizi, quand tu change la couche, planque toi ;-)

Écrit par : Gene | 28/08/2012

Répondre à ce commentaire

pas d'épisio, car à Erasme ils sont très 'pro-nature' donc ils laissent le bébé déchirer au passage si besoin. Parait que ça fait moins mal. en effet, c'est pas ça qui m'a traumatisée, j'ai à peine senti des picotements pendant 3 jours... voilà pour le détail :D

Écrit par : Emme | 28/08/2012

Je crois qu'on va enregistrer une chute fulgurante de la natalité si les nullipares se mettent à lire ce billet... Parce qu'en plus tout est vrai !
Et (pour en remettre une couche) Gene a raison, l'épisio c'est juste horrible (pas sur le moment ; tu ne la sens pas, et puis dans quelques secondes ton bébé va atterrir dans tes bras - que tu penses- donc non. Mais APRES, bon sang, tu dégustes!!) !
En ce qui concerne le zizi, on s'y habitue, mais un minimum de réflexe s'impose en effet au moment de changer la couche (toujours garder un tétra ou qqch à plaquer dessus en cas d'arrosage automatique!). Et petit conseil au moment de refermer le pampers, bien veiller à ce que le petit oiseau regarde vers le bas, sinon c'est body mouillé assuré ! ;)

Allez! No stress et profite bien de cette belle aventure (finalement on en garde toutes un souvenir ému et positif malgré tout ça, non?) !

Écrit par : Laurence | 29/08/2012

oui c'est sûr, mais on m'avait dit: 'une fois que ton bébé est dans tes bras, tu oublies tout...' QUE NENNI, j'ai mis DES MOIS à me dire que peut-être un jour je remettrai ça...

Écrit par : Emme | 29/08/2012

et j'aimerai aussi pouvoir dire Billy J-21,pour d'autres raisons ... (mais je crois que ça prendra une petite année entre juges et notaires, pfff)

Écrit par : Gene | 28/08/2012

Répondre à ce commentaire

Et à propos de la perte des eaux, j'ai opté pour les robes en me disant que ça passerait peut-être inaperçu (????) si ça arrivait par exemple au supermarché.... (supermarché où je me suis fait dépasser à la caisse, alors que j'étais enceinte jusqu'aux yeux, genre terme passé de 3 jours, ya plus de respect ma pauvre lucette! ah pardon, ce devait être parce que je n'avais pas envie de traverser tout le magasin pour aller à la caisse "handicapés et femmes enceintes - charmant ceci dit", c'est de ma faute!)

Écrit par : Laurence | 29/08/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.