02/09/2011

Emme a loser baby... (so why don't you kill me)

A quel moment exactement est-ce que j'ai arrêté de tout gérer...?

Avant, j'étais celle qui savait tout, qui retenait tout, qui prévoyait tout, qui organisait tout...

Vous auriez pu me demander combien d'agrafes il restait dans l'agrafeuse du type de la compta, où on pouvait acheter du poivre bleu de Mongolie, à quelle heure passait le 71 à n'importe quel arrêt et même où se cachait Nana Mouskouri pendant la guerre 14-18 (!).

J'avais un agenda de dingue la journée et j'organisais mille trucs le soir et le week-end. J'étais jamais crevée et je ne me souviens pas avoir un jour oublié ou manqué un rendez-vous. J'étais partout à la fois, avec tout le monde en même temps. Mes yeux et mes oreilles trainaient partout, je voyais tout, j'entendais tout, rien ne m'échappait.

Je retenais tout par coeur, dans ma propre petite tête... Nul besoin de carnets, d'agenda, de post-its, ni même de smartphone ou de quelconque application aide-mémoire (ou deux, ou trois...!).

Et j'étais même pas sur Twitter pourtant! J'avais pas de compte GMail, ni de Facebook, ni de 4square. Je ne sais même pas si j'avais autre chose qu'un Nokia 3210 et un compte MSN Messenger. Et un cerveau.

Avant, j'étais jeune, l'esprit vif et l'oeil brillant, je gérais à mort!

Et puis, je ne sais plus trop quand, je suis devenue quelqu'un autre.

 ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥


Une de ces 'vieilles' de plus de 30 ans. Une de ces femmes que je m'étais jurée de ne jamais devenir.

Moins ambitieuse (arriviste?), moins vorace, moins hargneuse, moins organisée, moins prévoyante...

Maintenant, je suis moins tout ce que j'étais avant, sauf une chose...

Je suis incontestablement plus COOL.
Pas cool avec un grand C. Non. COOL avec toutes les lettres en grand. Tellement, tellement coooooooooooooool.

♥ Réunion chez le big boss? Même pas peur, il fait caca comme tout le monde, non?

♥ 36 lessives en retard? Ben seulement jusqu'à demain, y'en aura une 37ème.

♥ Accoucher? Boh bah, si tout le monde y arrive, y'a pas d'raison.

♥ NYC avec un bébé de 10 mois? Il est où le problème exactement? (non parce que tout le monde me regarde comme si j'étais une extra-terrestre d'emmener ma fille en voyage...)

Ouais, je suis vachement cool.

 ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Notez, d'être cool, c'est bien, mais parfois c'est pas pratique.

Depuis que je suis cool, je ne pense plus à rien puisque je ne stresse plus pour RIEN. Du coup, j'ai arrêté de gérer TOTAL.

♥ Oublier systématiquement les sacs pour les courses, c'est pas super grave, mais c'est chiant (et j'accumule un stock de sacs réutilisables dont Nicolas Hulot ne serait pas fier!).

♥ Oublier de payer les factures, c'est pas super grave, mais c'est gênant.

♥ Ne pas penser à prendre ses clés en sortant de chez soi, c'est pas super grave, mais c'est carrément super emmerdant.

Et ça, ce ne sont que des petits exemples au quotidien, mais y'a pire!

 ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Récemment, j'ai oublié/mal retenu/mal lu (je n'en sais toujours rien!) les dates de fermeture de la crèche!

En allant déposer ma poupée à sa garderie, après 2 semaines de congé en famille, tout le monde prêts à retourner à sa routine, quelle ne fut pas notre surprise de trouver... porte close!

C'est pas une blague. Là, j'ai quand même *un peu* stressé. La première fois depuis pas mal de temps.

Se retrouver d'un coup d'un seul à ne pas savoir quoi faire de sa fille - SA PROPRE PRUNELLE DE SES YEUX - pendant toute une LONGUE SEMAINE. J'vous raconte pas le DÉLIRE.

COMMENT J'AI PU LOUPER UN TRUC PAREIL?

J'en sais fichtre rien et ne le saurai jamais.

J'ai beau être un modèle de zenitude pour certaines, des fois j'vous jure, c'est pénible!

Face à de telles situations je me dis quand même que ma coolitude a ses limites.

Pire! Que ça pourrait être vachement dangereux des fois!

Se moquer de tout, ne penser à rien, forcément, un jour, il m'arrivera un truc pas net.

(Je ne vous raconte pas comment, enceinte, j'oubliais de regarder les feux et je passais au rouge assez régulièrement. Ou comment j'ai tellement peu stressé pour mon accouchement que j'ai failli oublier de respirer mille fois. (D'où le souvenir de m'être fait engueuler du début à la fin par la sage-femme: 'inspirez par le neeeez madame!!!!!')) 

 ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Mais comment j'en suis arrivée là, moi, la Super Mario du gestionnage de ma life?

Est-ce le recul, les voyages, les rencontres, les accidents de la vie, l'âge (au secours, si c'est ça, qu'est-ce que ce sera dans 20 ans?)?

Je m'interroge.

J'investigue.

J'introspecte.

Mais rien. Je ne sais pas.

Je suis devenue une looseuse et I'm gonna have to live with that!

Mais attention!
Looseuse ET heureuse.

Bieeeen plus qu'avant ;-)

 ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Et vous? Z'êtes aussi devenue une super looseuse à un moment ou bien nan t'es toujours autant la queen de l'organisation?

 ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Happy Friday les merlans frits!
(ben quoi? vendredi, c'est fish-day, non?)

16:09 Écrit par Emme dans Blabla | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | | Pin it!

Commentaires

que du bonheur de te lire ;-))))))

Écrit par : Delphine H | 02/09/2011

Répondre à ce commentaire

Je ne te connaissais pas bien avant mais en tous cas, je confirme chacun des points cités plus haut... sur "l'après" je veux dire.
Tu est définitivement mon modèle de zénitude. Moi qui stresse sur tout, tout le temps, pour rien.
Bravo Super Meraï, je suis admirative.
Tu m'apprendras hein hein hein ???? :-)

Écrit par : Julie | 02/09/2011

Répondre à ce commentaire

Avec plaisir, on commence tout de suite!:
Leçon n° 1: dire NON à tu sais qui et le laisser se débrouiller. (tu seras moins crispée déjà!)
;-))))

Écrit par : Emme | 02/09/2011

Tu m'as bien fait rire!!!
Le chapitre "oublier les sacs pour les courses...", "oublier les clés..." C'est moi mais genre depuis toujours. C'est absolument épuisant, agaçant (surtout pour les gens autour de moi) mais incurable.
Et le coup de la crèche fermée, ça m'est jamais arrivé mais ça aurait pu.
Ça me réconforte, je me sens moins seule :)

Écrit par : Pauline k | 02/09/2011

Répondre à ce commentaire

Merci. pareil ;)

Écrit par : Emme | 02/09/2011

Est-ce que c'est d'avoir fait un gosse?

Non, parce que moi, ça a été la révélation pendant mes vacances: je suis une angoissée de la mort. Mais vraiment. Alors je cherche un peu des solutions... Un tcho? :-)

Très chouette billet très agréable à lire :-)

Écrit par : Sophie | 09/09/2011

Répondre à ce commentaire

étrangement, ça doit faire partie des raisons je pense. alors que j'étais pourtant la première angoissée de la maternité du mooooonde de l'univers!
mais y'a aussi d'autres paramètres. comme les voyages, ça aide. pars quelques semaines dans un pays pauvre, ça remet les idées en place. et tous ces événements qui te font réaliser ce qui est vraiment important et ce qui l'est moins, voire pas du tout ;-)
(mais par contre je ne vais pas te conseiller d'aller te faire renverser par une voiture ou d'aller vivre un tremblement de terre au Chili ;-))

Et sinon, ces vacances?

Écrit par : Emme | 09/09/2011

wouaaaaaouuuu, carrément trop moi ça!!! mais je te jure. purée, me faut une liste pour tout, bientôt faudra que je marque sur ma liste de pas oublier d'aller faire pipi tellement j'oublie tout!!!

la semaine dernière, malgré les 10 mails de rappels du cours de danse de ma fille sur les horaires de répet, je l'ai envoyée de midi à 17h alors que elle, c'était de 15h à 19h30. du coup, elle a attendu 3 heures pour rien (j'avais quand même prévu le lunch box hein...) et fait 2h30 de plus...

oueeep... looser too...

Écrit par : madame bazaar | 17/04/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.